Israël publie des photos du Palestinien déclaré mort par Mahmoud Abbas

Mahmoud Abbas est accusé par Israël d'attiser les tensions dans la région. [AHMAD GHARABLI / AFP]

Israël a publié des photos montrant Ahmed Mansra, un Palestinien de 13 ans qui avait participé à une attaque au couteau contre un Israélien, se remettant de ses blessures sur son lit d'hôpital. Ce, alors que,Mahmoud Abbas avait affirmé qu'il avait été «exécuté» par les forces israéliennes.

 

Le président de l'Autorité palestinienne avait dénoncé mercredi les agissements de l'armée israélienne. Israël est "engagé dans une campagne d'exécution sommaire de sang froid de nos enfants", avait-il lancé, avant de citer l'exemple de Ahmed Manasra.

Dans la foulée le Premier minsitre israélien Benjamin Netanyahou avait accusé le président de l'Autorité palestinienne de «mensonges» et «d'incitation à la haine». Les photos semblent en effet prouver que le Palestinien est bien vivant. 

 

img-20151015-wa0000.jpg

 

Les déclarations de Mahmoud Abbas intervenaient dans un contexte d'extrême tension, alors qu'une série d'agressions à l'arme blanche contre des Juifs et des Israéliens a eu lieu depuis le 1er octobre.

 

Un contexte de violence exacerbée

Au total, huit Israéliens ont été tués dans des attaques perpétrées par des Palestiniens. Dans le même temps, 31 Palestiniens ont été tués par des tirs israéliens. 14 d'entre eux ont été abattus après avoir attaqué des Israéliens, les autres dans des affrontemens entre manifestants et forces armées israéliennes. 

Ahmed Mansra avait été blessé lundi après avoir poignardé, avec son cousin de 15 ans, deux Israéliens, dont un garçon de 13 ans, à Jérusalem. Il avait été renversé par une voiture après l'attaque, alors que son cousin a été abattu.

Une vidéo montrant Ahmed étendu au sol, blessé, alors que des passants l'insultaient, avait circulé sur les réseaux sociaux et attisé la colère parmi les Palestiniens. Avec ses déclarations, Mahmoud Abbas a visiblement tenté de s'attirer les faveurs de l'opinion palestinienne. 

 

Vous aimerez aussi

Diplomatie L'Australie reconnaît Jérusalem-Ouest comme capitale d'Israël
Une boule de feu s'élève au-dessus du site d'un bâtiment du mouvement islamiste palestinien Hamas, visé par des tirs israéliens, le 12 novembre 2018 dans la bande de Gaza [MAHMUD HAMS / AFP]
Proche-Orient Gaza: une grave confrontation rapproche Israël et le Hamas de la guerre
La morgue d'un hôpital où ont été entreposés les corps de cinq des six Palestiniens tués lors d'échanges de tirs à Gaza, qui ont également coûté la vie à un soldat israélien, le 11 novembre 2018 à Khan Younis [Said KHATIB / AFP]
Conflit Gaza : échanges de tirs, un soldat israélien et 6 Palestiniens tués

Ailleurs sur le web

Derniers articles