Des centaines de Juifs et d’Arabes réunis pour la paix en Israël

En préambule de cette manifestation, un discours prônant une vie «de partage et plus sûre en Israël» a été prononcé.[Facebook / Givat Haviva]

Plusieurs centaines de personnes se sont réunies vendredi en Galilée (nord d'Israël) pour appeler à la réconciliation alors qu’Israël doit faire face, ces dernières semaines, à une vague de violences.

 

Cette réunion symbolique, où les participants se sont tenus les mains pour former une chaîne des deux côtés d’une route, avait été organisée à l’initiative de l’association Givat Haviva, qui encourage la coexistence entre Juifs et Arabes.

En préambule de cette manifestation, un discours prônant une vie «de partage et plus sûre en Israël» a été prononcé. «Il en va de la responsabilité des dirigeants de chaque peuple d'éviter de se laisser guider par leurs émotions […] Notre tâche est d’inspirer le calme et de s’assurer de la sécurité publique,» expliquait la déclaration, signée par sept maires de municipalités juives et arabes de la région de Wadi Ara.

 

Photographs from the 300 person human chain demanding peace and Shared Society in Israel

Posted by Givat Haviva Educational Foundation on vendredi 16 octobre 2015

 

Une démonstration anti-violence où se joindront Arabes et Juifs devait par ailleurs se tenir samedi soir dans Jérusalem.

 

À suivre aussi

De gauche à droite les manifestations au Liban, Sophie Wilmes la Première ministre belge et Juan Guaido président autoproclamé du Venezuela
Crise Comme Israël, ces pays qui connaissent un blocage politique
Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu lors d'une séance à la Knesset, le 20 novembre 2019 à Jérusalem [GALI TIBBON / AFP]
Israël Israël : de nouvelles élections déclenchées dans les prochaines heures ?
Benjamin Netanyahou et Benny Gantz n'arrivent pas à former un gouvernement depuis plusieurs mois
crise politique En Israël, plus qu'un jour avant de nouvelles élections

Ailleurs sur le web

Derniers articles