Fukushima : les radiations reconnues responsables du cancer d'un travailleur

Des travailleurs à la centrale nucléaire accidentée de Fukushima, le 9 octobre 2015 [TOSHIFUMI KITAMURA / AFP] Des travailleurs à la centrale nucléaire accidentée de Fukushima, le 9 octobre 2015 [TOSHIFUMI KITAMURA / AFP]

Le gouvernement japonais a reconnu pour la première fois que la leucémie d'un travailleur de la centrale nucléaire accidentée de Fukushima était due aux radiations, a annoncé mardi le ministère de la Santé.

Jusqu'à présent, même si d'autres ex-ouvriers du site Fukushima Daiichi, saccagé par le tsunami du 11 mars 2011 dans le nord-est du Japon, ont pu développer un cancer, c'est la première fois que l'exposition à la radioactivé sur le site est officiellement mise en cause dans le déclenchement de la maladie.

Vous aimerez aussi

Deux ninjas font une démonstration de leur art de combat, lors du festival annuel des ninjas à Iga, en 2007.
Insolite La ville japonaise Iga en pénurie de ninjas
Le Premier ministre japonais Shinzo Abe (C), le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker (G) et le président du Conseil européen Donald Tusk (D) tout sourires après la signature d'un accord de libre-échange, à Tokyo le 17 juillet 2018 [Koji Sasahara / POOL/AFP]
Diplomatie Dans un «message» à Trump, UE et Japon signent un vaste accord commercial
Fête nationale Défilé du 14 juillet : qui sont les pays invités et pourquoi ?

Ailleurs sur le web

Derniers articles