Fukushima : les radiations reconnues responsables du cancer d'un travailleur

Des travailleurs à la centrale nucléaire accidentée de Fukushima, le 9 octobre 2015 [TOSHIFUMI KITAMURA / AFP] Des travailleurs à la centrale nucléaire accidentée de Fukushima, le 9 octobre 2015 [TOSHIFUMI KITAMURA / AFP]

Le gouvernement japonais a reconnu pour la première fois que la leucémie d'un travailleur de la centrale nucléaire accidentée de Fukushima était due aux radiations, a annoncé mardi le ministère de la Santé.

Jusqu'à présent, même si d'autres ex-ouvriers du site Fukushima Daiichi, saccagé par le tsunami du 11 mars 2011 dans le nord-est du Japon, ont pu développer un cancer, c'est la première fois que l'exposition à la radioactivé sur le site est officiellement mise en cause dans le déclenchement de la maladie.

Vous aimerez aussi

catastrophe naturelle Avis de tsunami après un puissant séisme dans le nord-ouest du Japon
Football La tournée internationale de Kylian Mbappé
Manga Pourquoi il faut (re)lire le manga Akira

Ailleurs sur le web

Derniers articles