Syrie : les forces aériennes russes prêtes à appuyer l'ASL

Le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov lors d'une conférence de presse le 23 octobre 2015 à Vienne [CARLO ALLEGRI / POOL/AFP] Le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov lors d'une conférence de presse le 23 octobre 2015 à Vienne [CARLO ALLEGRI / POOL/AFP]

Les forces aériennes russes sont prêtes à apporter une couverture aérienne à l'Armée syrienne libre (ASL), l'opposition syrienne soutenue par l'Occident, dans sa lutte contre l'organisation Daesh, a annoncé samedi le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov.

"Nous sommes prêt à soutenir aussi l'opposition patriotique, y compris la prétendue Armée syrienne libre, depuis les airs", a-t-il déclaré dans une interview à la chaîne de télévision Rossiïa 1. "Le principal pour nous est d'approcher les gens qui peuvent, avec pleine autorité, les représenter et représenter les groupes armés qui combattent le terrorisme", a-t-il dit selon le texte transcrit par la chaîne.

Cette déclaration fait suite à l'annonce vendredi d'un accord entre la Russie et la Jordanie, qui appartient à la coalition anti-Daesh menée par les Etats-Unis, pour "coordonner leurs actions, dont celles des forces aériennes en Syrie". M. Lavrov et son homologue américain John Kerry se sont également mis d'accord vendredi pour explorer les nouvelles possibilités d'arriver à un accord politique dans le conflit en Syrie.

Vous aimerez aussi

Le président russe Vladimir Poutine intervient devant les ambassadeurs de Russie réunis à Moscou, le 19 juillet 2018 [SERGEI KARPUKHIN / POOL/AFP]
Russie Poutine dénonce des «forces» aux Etats-Unis «prêtes à sacrifier» les relations avec Moscou
Un soldat turc en faction devant l'entrée du tribunal d'Aliaga dans l'ouest de la Turquie, durant le procès du pasteur américain Andrew Brunson le 18 juillet 2018 [OZAN KOSE / AFP]
Diplomatie La Turquie maintient en détention le pasteur américain Brunson
Poignée de main entre Donald Trump et Vladimir Poutine le 16 juillet 2018 à Helsinki [Aleksey Nikolskyi / SPUTNIK/AFP]
Etats-Unis Trump vante, malgré tout, le «succès» de son sommet avec Poutine

Ailleurs sur le web

Derniers articles