Daesh menace Israël dans une vidéo en hébreu, une première

L'homme apparaissant dans la vidéo mise en ligne le 23 octobre (retirée depuis) s'exprime avec un accent arabe. [capture d'écran].

Le groupe terroriste Daesh a mis en ligne sa première vidéo en hébreu, prévenant Israël que «la vraie guerre n'a pas encore commencé.»

Dans cette vidéo, retirée depuis, un membre de l'organisation jihadiste, masqué, prévient que «pas un seul Juif ne restera à Jérusalem ou en Israël». Paré d’insignes militaires et s’exprimant avec un accent arabe, le combattant de Daesh indique que son message s’adresse aux «Juifs occupant les terres musulmanes».

«La vraie guerre n'a pas encore commencé et tout ce que vous avez vu jusqu'à maintenant n’est qu’un jeu d’enfant», a-t-il prévenu, menaçant. «Faites ce que vous voulez mais nous vous en ferons payer le prix dix fois plus cher », a-t-il ajouté.

Argot hébreu

Revenant ensuite sur la récente série d’attaques au couteau qui ont frappé Israël au cours de ces dernières semaines, l’homme raille le sentiment de panique qui règnerait parmi la population israélienne.

Comme l'indique le site du quotidien israélien Haaretz, il utilise pour cela l’argot hébreu et indique que ces attaques «ont fait tourner la tête» (perdre la raison ndlr) des Israéliens.

«Vous avez peur de chaque conducteur qui fait un excès de vitesse et de toute personne qui a quelque-chose à la main» a-t-il ajouté, méprisant, avant d’ajouter «ce ne sont pas que des paroles, vous allez être attaqués depuis toutes les directions.»

Une campagne médiatique sans précédent

Haaretz rappelle que Daesh a lancé une campagne médiatique sans précédent depuis le début de la vague d’attaques au couteau en Israël, appelant les Palestiniens à intensifier celles-ci, que ce soit à l’encontre de soldats israéliens ou contre la population civile.

Dans une autre vidéo publiée le 19 octobre, le groupe avait exhorté les Palestiniens à utilisé tous les moyens à leur disposition : non seulement les couteaux, mais également les véhicules, l’utilisation de poison ou d’explosifs.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles