Séisme au Pakistan : les talibans encouragent les ONG à aider les victimes

Des Pakistanais au milieu des ruines de leurs maisons détruites par le séisme, le 26 octobre 2015 à Bajaur [ANWARULLAH KHAN / AFP]

Le dernier bilan du tremblement de terre qui s’est produit aux confins du Pakistan et de l'Afghanistan fait état de plus de 300 morts. Devant l’ampleur de la catastrophe, le Pakistan a appelé à l’aide les ONG. Et plus surprenant, les talibans aussi.

En effet, le déploiement des secours est actuellement sérieusement compliqué par la topographie de des régions montagneuses et isolées touchées par cette secousse de magnitude 7,5. Certaines zones restent ainsi complètement coupées du monde à l’instar du district de Kohistan, dans le nord-ouest du Pakistan. Les secours ne sont pas encore parvenus à entrer en contact avec les autorités locales pour s'enquérir du sort de ses 500.000 habitants.

D’autres régions sont elles aux mains des rebelles talibans, ce qui complique évidemment la tâche des secours. Il en est ainsi du Badakhchan, province montagneuse d'Afghanistan dont une bonne partie est aux mains des talibans. Le communiqué de condoléances diffusé sur Internet par les talibans permet d'ailleurs de prendre la mesure de la catastrophe.

En effet, le mouvement taliban en est réduit à solliciter les organisations humanitaires pour venir en aide aux victimes. « L'Emirat islamique appelle nos compatriotes de bonne volonté et les organisations caritatives à à fournir des abris, de la nourriture et des fournitures médicales pour les victimes » indique le communiqué.

Et pour preuve supplémentaire, cette injonction d'aide très officielle estt également valable pour les combattants moudjahidines, invités comme tout le monde à faciliter le travail des secours. 

À suivre aussi

Drame Chine : très forte explosion dans une usine, le nombre de victimes inconnu
Lilia Jacobe pleure son petit-fils Bryan Conje, disparu le 2 juillet et retrouvé mort le 5 sous le pont où il vivait, le 7 juillet 2019 à Manille [Noel CELIS / AFP]
Asie Drogue aux Philippines : Amnesty réclame à l'ONU une enquête sur les meurtres «systématiques»
Comme chaque année, une manifestation pro-démocratie est organisée à Hong Kong
Asie Pourquoi Hong Kong manifeste autant son amour de la démocratie ?

Ailleurs sur le web

Derniers articles