Pour Obama, Assad doit partir pour mettre fin à la guerre civile

Barack Obama parle à la Conférence de l'APEC à Manille le 18 novembre 2015 [SAUL LOEB / AFP] Barack Obama parle à la Conférence de l'APEC à Manille le 18 novembre 2015 [SAUL LOEB / AFP]

Le président américain Barack Obama a estimé jeudi que la guerre civile en Syrie ne se terminerait pas à moins que Bachar al-Assad quitte le pouvoir, écartant des suggestions de dirigeants du Proche-Orient selon lesquelles le président syrien pourrait participer à de futures élections.

"Je n'imagine pas une situation dans laquelle nous pouvons mettre fin à la guerre civile en Syrie, avec Assad qui resterait au pouvoir", a déclaré M. Obama, quelques jours seulement après avoir rencontré le principal soutien d'Assad, le président russe Vladimir Poutine.

M. Assad a estimé mercredi qu'il ne pouvait y avoir de calendrier de transition prévoyant des élections en Syrie tant que des régions du pays étaient contrôlées par les rebelles. "Ce calendrier pourra démarrer une fois qu'on aura commencé à vaincre le terrorisme. Vous ne pouvez rien obtenir politiquement tant que vous avez des terroristes qui s'emparent de nombreuses zones en Syrie", a-t-il dit. Une fois cette situation réglée, "un an et demi à deux ans suffisent pour une transition".

À suivre aussi

Une réforme de la justice et de la police est la première préoccupation des noires américaines, ainsi que du mouvement Black Lives Matter
Etats-Unis Quelle place pour les noirs américains dans l'élection présidentielle de 2020 ?
Dans un tweet partagé après la rencontre, Barack Obama a salué Greta Thunberg, «l'une des plus grandes défenseures de notre planète».
Climat Greta Thunberg a rencontré Barack Obama à Washington
Etats-Unis Un maillot de basket de Barack Obama adjugé 120.000 dollars

Ailleurs sur le web

Derniers articles