Attentat à Bamako : il n'y aurait pas de Français parmi les victimes

Radisson Blu de Bamako, le 20 novembre 2015 [HABIBOU KOUYATE / AFP/Archives] 14 nationalités étaient représentées parmi les clients étrangers de l'hôtel au moment de l'attaque. [HABIBOU KOUYATE / AFP/Archives]

La France ne compte a priori pas de ressortissants parmi la vingtaine de victimes de l'attentat commis vendredi dans l'hôtel Radisson à Bamako, a déclaré vendredi le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian.

«A ma connaissance, à cet instant, il n'y aurait pas de Français mais je reste très prudent, l'assaut s'est terminé il y a à peine une heure et donc on n'a pas pu encore identifier l'ensemble des victimes», a déclaré le ministre sur TF1.

Selon le ministère malien de la Sécurité intérieure et les autorités des pays concernés, outre les 45 Maliens, au moins 14 nationalités étaient représentées parmi les clients de l'hôtel au moment de l'attaque. Il y avait ainsi des Algériens, des Allemands, des Canadiens, des Chinois, des Ivoiriens, des Espagnols, des Belges, dont l'un est décédé, des Américains, des Indiens, des Marocains, des Russes, des Sénégalais, et des Turques. Douze employés d'Air France, qui étaient logés dans l'établissement, avaient également été exfiltrés au cours de la prise d'otages.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles