Syrie : au moins 36 morts dans des raid intensifs

Capture d'écran publiée le 20 novembre 2015 par le ministère russe de la Défense et montrant des tirs de missiles contre le groupe de l'Etat islamique [- / RUSSIAN DEFENCE MINISTRY/AFP] Capture d'écran publiée le 20 novembre 2015 par le ministère russe de la Défense et montrant des tirs de missiles contre le groupe de l'Etat islamique [- / RUSSIAN DEFENCE MINISTRY/AFP]

Près d'une quarantaine de personnes ont péri vendredi lors des raids les plus violents menés conjointement par les aviations russe et syrienne contre la province de Deir Ezzor (est), contrôlée par le groupe Daesh, selon une ONG.

"Au moins 36 personnes ont été tuées et des dizaines d'autres ont été blessées lors de plus de 70 raids effectués par des appareils russes et syriens contre plusieurs localités de Deir Ezzor. C'est le plus violent bombardement de cette région depuis le début de a révolte en 2011", a affirmé à l'AFP Rami Abdel Rahmane, directeur de l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH).

Vous aimerez aussi

Des habitants inspectent des bâtiments endommagés par les raids nocturnes  du régime dans la ville de Nawa, dans la province de Deraa, le 18 juillet 2018 [Ahmad al-Msalam / AFP]
Conflit Syrie : 15 civils tués dans des raids nocturnes sur le sud
Le régime syrien a ouvert dimanche un nouveau front dans la province de Qouneitra, qui borde la ligne de démarcation sur le plateau du Golan, en majeure partie occupé et annexé par Israël, après avoir repris le contrôle de la quasi-totalité de la province voisine de Deraa, le 16 juillet 2018 [JALAA MAREY / AFP]
Moyen-orient Syrie : 15 civils tués dans des frappes aériennes dans le sud selon une ONG
Une photo prise depuis la partie occupée par Israël du plateau du Golan montre des panaches de fumée du côté syrien après des bombardements attribués au régime syrien et à son allié russe, le 16 juillet 2018 [JALAA MAREY / AFP]
Syrie Le régime progresse dans le Sud face aux rebelles

Ailleurs sur le web

Derniers articles