Premières frappes contre Daesh depuis le Charles-de-Gaulle

Des militaires français sur le pont du Charles de Gaulle regardent un rafale partir pour bombarder au-dessus des zones contrôlées par le groupe Etat islamique (EI) en Irak et Syrie le 23 novembre 2015 [ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP] Des militaires français sur le pont du Charles de Gaulle regardent un rafale partir pour bombarder au-dessus des zones contrôlées par le groupe Etat islamique (EI) en Irak et Syrie le 23 novembre 2015 [ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP]

Des chasseurs-bombardiers basés sur le porte-avions français Charles de Gaulle ont frappé lundi le groupe Etat islamique (EI) en Irak pour la première fois depuis le déploiement du navire en Méditerranée orientale, a annoncé le chef d'état-major des armées.

"Nous avons frappé à Ramadi et à Mossoul en appui au sol de forces locales qui étaient en progression contre des troupes de Daech (acronyme de l'EI en arabe)", a déclaré le général Pierre de Villiers à bord du porte-avions.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles