Des religieuses se déguisent en prostituées pour aider les femmes exploitées

Le réseau compterait 1 100 religieuses actives dans 80 pays. [RADEK MICA / AFP]

Des religieuses appartenant au réseau Talitha Kum, qui lutte contre la traite des êtres humains, se font passer pour des prostituées afin de venir en aide aux femmes et aux enfants réduits à l’esclavage sexuel.

Selon John Studzinski, banquier et philanthrope, à la tête de Talitha Kum, 1 100 sœurs seraient actives dans près de 80 pays. Ces dernières vont jusqu’à s’habiller comme des prostituées dans la rue pour pouvoir les approcher et parfois même à se faire embaucher dans des maisons closes, précise-t-il. Ces religieuses «ne font confiance à personnes. Elles n’ont confiance ni aux gouvernements, ni aux entreprises, ni à la police », souligne John Studzinski cité par Metro.

Les religieuses viennent également en aide aux enfants vendus par leurs parents en mettant en place des foyers partout dans le monde pour les accueillir.

Talitha Kum estime que 73 millions de personnes sont victimes de la traite des êtres humains sous quelque forme que ce soit et 70% sont des femmes. 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles