Le prof obligeait son élève à manger des excréments et à boire de l'urine

Le jeune homme a dit à la police qu'il avait toléré ces abus dans l'espoir que l'accusé l'aide à lui trouver un poste d'enseignant à l'université. [PARK JI-HO / AFP]

Pour le tribunal, les faits constituaient "une espèce de meurtre psychologique".  Un professeur d’université a été condamné cette semaine en Corée du Sud à 12 ans de prison pour avoir contraint un étudiant à manger des excréments humains et à boire de l'urine.

L'accusé avait été arrêté en juillet lorsque sa victime, un étudiant en design aujourd'hui âgé de 29 ans, avait tenté de se suicider. L’enquête avait alors révélé que ce dernier était victime d'abus physiques et psychologiques depuis deux ans de la part de son professeur de 52 ans.

Les sévices avaient commencé lorsque le jeune homme avait été sollicité par l'enseignant pour travailler pour une ONG. Aidé de trois autres élèves, l’universitaire attaquait régulièrement le pauvre étudiant avec toutes sortes d’armes dont une batte de baseball. Une fois, ses agresseurs sont allés jusqu’à lui mettre un sac en plastique rempli de gaz au poivre sur la tête et après quoi la victime a été forcée de manger des excréments.

Le jeune homme a dit à la police qu'il avait toléré ces abus dans l'espoir que l'accusé l'aide à lui trouver un poste d'enseignant à l'université. "L'accusé a piétiné la dignité de sa victime" s’est ému dans ses attendus le tribunal. Il l’a finalement condamné à deux années de prison de plus que ce que réclamait l’accusation. Les trois co-accusés ont, eux, été condamnés à des peines allant de trois à six ans de prison.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles