Fusillade de San Bernardino : un acte terroriste ?

L'homme et la femme ont été tués après la fusillade par les policiers à bord du 4x4 utilisé dans leur fuite. [Sean M. Haffey / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP]

Syed Farook, l’homme qui a abattu avec sa femme Tashfeen Malik 14 personnes à San Bernardino, en Californie, était selon CNN en contact avec des entités liées au terrorisme.

Selon la chaîne de télévision, le tireur de 28 ans se serait récemment radicalisé. Il "était en contact téléphonique et via les réseaux sociaux avec plusieurs entités liées au terrorisme international sur lesquelles le FBI enquêtait déjà" assure-t-elle. Ce jeudi, à l'issue d'une réunion de son Conseil de sécurité nationale, Barack Obama a jugé "possible" que la sanglante fusillade ait un motif terroriste mais a ajouté que "nous ne savons pas". Le FBI a prévenu lors d'une conférence de presse qu'il était beaucoup trop tôt pour spéculer sur les motivations des tireurs.

Dans le cadre de l'enquête, plus de 12 engins explosifs ont été retrouvé au domicile des suspects a indiqué le chef de la police locale, Jarrod Burguan. Trois autres engins explosifs artisanaux reliés entre eux et actionnables à distance ont aussi été retrouvés dans le bâtiment visé par les tueurs. Mais ces engins n'ont finalement pas explosé. Plus de 6.500 cartouches de fusils d'assaut et d'armes de poing ont été retrouvées par la police dans la maison, la voiture et sur le couple. 

Syed Farook et Tashfeen Malik, ont commis leur forfait à l'aide de fusils d'assaut et d'armes de poing semi-automatiques achetés légalement. Mariés depuis deux ans, ils étaient de fervents mais discrets musulmans. Tous deux étaient d’origine pakistanaise

À suivre aussi

Etats-Unis Le FBI a déboursé 1,3 million de dollars pour débloquer l’iPhone de San Bernardino
Un manifestant tend son Iphone devant un magasin Apple de New York, le 25 mars 2016 [Jewel Samad                          / AFP/Archives]
FBI Des hackers ont aidé le FBI à débloquer l'iPhone de San Bernardino
iPhone Un Italien supplie Tim Cook de débloquer l'iPhone de son fils décédé

Ailleurs sur le web

Derniers articles