Attentats de Paris : deux nouveaux suspects recherchés

Samir Bouzid et Soufiane Kayal ont probablement aidé les terroristes. [HANDOUT / BELGIAN POLICE / AFP]

Deux nouveaux suspects sont "activement recherchés par les services de police belge et français", deux hommes contrôlés avec de fausses identités à la frontière hongroise en compagnie du suspect clé des attentats de Paris Salah Abdeslam, a indiqué vendredi le parquet fédéral belge.

L'enquête a permis de démontrer que Salah Abdeslam s'était rendu en Hongrie à deux reprises au mois de septembre derrnier. Le 9 septembre, il a été contrôlé à la frontière entre la Hongrie et l'Autriche en compagnie de deux personnes qui ont présenté de fausses cartes d'identité au nom de Samir Bouzid et Soufiane Kayal.

Celle de Samir Bouzid a été utilisée quatre jours après les attentats de Paris, le 17 novembre vers 18h00, dans une agence Western Union en région bruxelloise. Un homme a alors transféré une somme de 750 euros à Hasna Aït Boulahcen, la cousine d'Abdelhamid Abaaoud. "Des images ont été enregistrées lors de ce transfert d'argent", précise le parquet.

L'autre identité falsifiée, au nom de Soufiane Kayal, a servi à louer une maison à Auvelais, dans le sud de la Belgique, perquisitionnée le 26 novembre. Selon la presse belge, l'habitation aurait pu servir de planque ou de cache pour du matériel.

Un appel à témoins a été diffusé. "Ils sont dangereux et probablement armés", a précisé de son côté la police fédérale, qui a diffusé un avis accompagné de plusieurs photos, deux clichés d'identité et des images de caméra de surveillance. 

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles