Centrafrique : tirs à l'arme lourde dans le quartier musulman de Bangui

Des centrafricains font la queue devant un bureau de vote à Bangui, le 13 décembre 2015 [MARCO LONGARI / AFP] Des centrafricains font la queue devant un bureau de vote à Bangui, le 13 décembre 2015 [MARCO LONGARI / AFP]

Des tirs à l'arme lourde ont frappé dimanche le quartier musulman PK5 de Bangui, où s'affrontaient partisans et opposants du référendum constitutionnel. Au moins deux personnes ont trouvé la mort.

Les corps des deux personnes décédées étaient entreposés dans la mosquée Ali Babolo du PK5. De sources hospitalières, une vingtaine d'habitants ont été blessés au cours de ces affrontements qui ont débuté à l'aube, avant de s'intensifier à l'arme lourde en milieu de journée aux abords d'un bureau de vote situé dans une école.

Les tirs à la mitrailleuse et au lance-roquettes ont eu lieu autour de l'école Baya Dombia dans laquelle attendaient beaucoup d'électeurs, tandis qu'aux alentours des Casques bleus sénégalais de la mission de l'ONU en Centrafrique (Minusca) ripostaient pour protéger les électeurs.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles