Los Angeles ferme toutes ses écoles après une alerte à la bombe

Une vue de Los Angeles.[ARCHIVES AFP]

Toutes les écoles publiques de Los Angeles ont été fermées mardi après une "menace crédible" envoyée par voie électronique, ont indiqué la police et le rectorat du secteur, situé non loin de San Bernardino où a eu lieu un attentat meurtrier le 2 décembre.

"Plus tôt ce matin, nous avons reçu une menace électronique qui évoquait la sécurité de nos écoles", a indiqué Steve Zipperman, responsable de la police de Los Angeles en charge des écoles, lors d'une conférence de presse.

La police de Los Angeles ainsi que la police fédérale (FBI) "ont été informées et cette menace est en train d'être analysée", a-t-il ajouté. "Dans un geste de prudence, nous avons choisi de fermer nos écoles aujourd'hui jusqu'à ce nous puissions être totalement certains que nos écoles sont sûres", a-t-il ajouté.

Des menaces ont aussi visé les écoles de New York mais les autorités new-yorkaises les ont estimées "non crédibles". Le chef de la police Bill Bratton a évoqué des emails et une menace "presque similaire" à celle reçue à Los Angeles. Mais "nous ne voyons pas cela comme une menace terroriste crédible", a-t-il déclaré lors d'une conférence de presse

 

 

À suivre aussi

Etats-Unis Incendies en Californie : les plus riches font appel à des «pompiers privés»
Football Mickael Ciani raconte comment il a remis en place Zlatan Ibrahimovic dans le vestiaire de Los Angeles
Les alentours de Los Angeles sont touchés par d'importants feux de forêt, comme ici l'incendie de Saddleridge, le 11 octobre 2019. [Josh Edelson / AFP]
Etats-Unis Incendies en Californie : 2 morts, 100.000 évacuations

Ailleurs sur le web

Derniers articles