Une Espagnole couronnée Miss Monde

La mannequin espagnole Mireia Lalaguna couronnée Miss Monde le 19 décembre 2015 au cours de la 65e édition du concours de beauté, organisé à Sanya (sud de la Chine) [JOHANNES EISELE / AFP] La mannequin espagnole Mireia Lalaguna couronnée Miss Monde le 19 décembre 2015 au cours de la 65e édition du concours de beauté, organisé à Sanya (sud de la Chine) [JOHANNES EISELE / AFP]

La mannequin espagnole Mireia Lalaguna a été couronnée samedi soir Miss Monde 2015 au cours de la 65e édition du concours de beauté, organisé dans une station balnéaire dans l'extrême sud de la Chine.

Parallèlement à l’élection de Miss France se tenait un autre concours de beauté, celui de Miss Monde. Et c'est une étudiante en pharmacie Espagnole originaire de Barcelone qui a triomphé des 113 autres candidates en provenance du monde entier pour emporter le cœur du jury lors de la cérémonie qui se tenait cette année à Sanya, dans l'ôle tropical chinoise de Hainan.

"Sans l'amour que j'ai reçu des toutes les personnes que j'ai rencontrées ici, et de tous les gens qui m'ont souhaité bonne chance et m'ont soutenue à la maison, je ne serais jamais arrivée à ce point", a déclaré la nouvelle Miss Monde, selon un communiqué diffusé par les organisateurs de l'événement.

La mannequin espagnole Mireia Lalaguna couronnée Miss Monde le 19 décembre 2015 au cours de la 65e édition du concours de beauté, organisé à Sanya (sud de la Chine) [JOHANNES EISELE / AFP]
Photo
ci-dessus
La mannequin espagnole Mireia Lalaguna couronnée Miss Monde le 19 décembre 2015 au cours de la 65e édition du concours de beauté, organisé à Sanya (sud de la Chine)

"Je veux leur montrer et montrer au monde que je mérite ce titre de Miss Monde et j'espère que je rendrai tout le monde fier", a-t-elle ajouté. La seconde place de la compétition est allée à la Russe Sofia Nikitchouk tandis que l'Indonésienne Maria Harfanti a fini troisième.

Mais cette cérémonie ne s'est pas déroulée sans polémiques. Le mois dernier, les autorités hongkongaises ont empêché la représentante du Canada Anastasia Lin d'embarquer à bord d'un vol pour Sanya, en raison selon elle de son engagement pour les droits de l'homme en Chine.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles