Daesh veut établir un «califat éloigné» en Indonésie

Après l'Irak et la Syrie, Daesh vise l'Indonésie. [© AFP / ARCHIVES]

Le groupe Daesh veut s'étendre. Ses dirigeants ont un pays en ligne de mire : l'Indonésie, le pays musulman le plus peuplé au monde.

L'information a été révélée par les autorités australiennes. Le ministre de la Justice George Brandis a déclaré au journal The Australian que «Daesh a l'ambition d'accroître sa présence et son niveau d'activité en Indonésie, soit directement, soit à travers des substituts».

Le groupe terroriste a déjà proclamé un califat sur les parties de la Syrie et de l'Irak qu'il contrôle. Mais s'étendre en Indonésie semble, d'après le journal australien, peu probable. Même si ces dernières années, Daesh effraie l'archipel. En revendiquant des attentats à travers le monde, le groupe a déstabilisé la sécurité du pays.

Après les attentats de Bali en 2002, faisant plus de 200 morts, l'Indonésie s'était précipitée dans sa propre «guerre contre le terrorisme». Mais il n'a pas connu d'attentats majeurs depuis ceux qui ont fait neuf morts en juillet 2009 dans des hôtels de luxe à Jakarta, sa capitale. Les autorités indonésiennes ont toutefois annoncé avoir déjoué un attentat suicide projeté par des extrêmistes à Jakarta pour le Nouvel An.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles