Turquie : le chef des Affaires Religieuses compare Daesh et les caricatures de Mahomet

Mehmet Görmez prenait la parole le 21 dernier en marge du Mawlid an-Nabi.[FILIPPO MONTEFORTE / AFP]

Selon le chef des affaires religieuses turc, les dégâts causés par Daesh sont à mettre au même niveau que les caricatures de Mahomet.

Mehmet Görmez prenait la parole le 21 dernier en marge du Mawlid an-Nabi, qui célèbre l’anniversaire islamique de la naissance du prophète Mahomet, fêté le 22 décembre dernier.

«Aujourd’hui les dommages causés par ces réseaux (ndlr : Daesh et les groupes jihadistes), éloignés de toute croyance, raison et sagesse, qui gravent le nom [de Dieu] sur leur prétendu drapeau est à mettre au même plan que ceux causés par les caricatures – intolérables – réalisés par les pionniers de l’islamophobie», explique-t-il.

«Par ailleurs, j’ai le regret de dire que le plus gros problèmes des musulmans d’aujourd’hui est qu’ils ont perdu leur position d’exemple et qu’ils ne peuvent, à juste titre, être des représentants du message sacré et clément de notre prophète», a-t-il également affirmé, souhaitant par ailleurs que ce Mawlid puisse apporté grâce pitié, paix, abondance et santé pour le pays et le monde entier.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles