Hausse inexplicable de la mortalité en Italie

Si la tendance se poursuit, le total des décès pourrait atteindre 667 000 en 2015, alors qu'il a oscillé entre 547 000 et 612 000 sur les 10 dernières années. [LOIC VENANCE / AFP]

Les statistiques l’ont révélé, la mortalité en Italie est passée de 50 000 décès par mois à 55 500 sur les huit premiers mois de 2015. Une tendance à la hausse inexplicable aux yeux des démographes.

De janvier à août 2015, l'Italie a enregistré 444 658 décès, contre environ 400 000 à la même période l'an dernier, selon les statistiques provisoires publiées par l'institut national Istat. Si la tendance se poursuit, le total des décès pourrait atteindre 667 000 en 2015, alors que sur les 10 dernières années, il a oscillé entre 547 000 et 612 000.

L'explication est toujours inconnue

L'agence sanitaire des régions Agenas enquête directement auprès des hôpitaux pour établir les causes de ces décès supplémentaires, selon le quotidien italien La Repubblica. Certains experts expliquent cette hécatombe par la grippe. Toutefois, selon les autorités, la maladie a causé la mort de 800 personnes cette année alors que les statistiques font état de 23 000 décès supplémentaires pour les seuls mois de janvier à mars. Un démographe italien a également souligné le problème de la canicule avec une population toujours plus âgée particulièrement sensible aux pics de chaleur. 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles