Ali Khamenei : la "main divine" vengera l'exécution du chef chiite al Nimr

La "main divine" vengera l'exécution du dignitaire chiite saoudien Nimr Baqer al-Nimr, a affirmé dimanche le guide suprême iranien, l'ayatollah Ali Khamenei.

"Sans aucun doute, le sang de ce martyr versé injustement portera ses fruits et la main divine le vengera des dirigeants saoudiens", a déclaré l'ayatollah Khamenei, lors d'un discours devant des religieux, a rapporté son site officiel.

Samedi le ministère iranien des Affaires étrangères,dénonçant "l'irresponsabilité" de Ryad, avait également affirmé que l'Arabie saoudite paiera un "prix élevé" pour l'exécution du dignitaire chiite saoudien Nimr Baqer al-Nimr, a averti 

Le chargé d'affaires saoudien a été convoqué samedi au ministère à Téhéran où le vice-ministre Hossein Amir Abdollahian lui a remis la "protestation" de l'Iran, selon la télévision d'Etat.

"Le gouvernement saoudien soutient d'un côté les mouvements terroristes et extrémistes et dans le même temps utilise le langage de la répression et la peine de mort contre ses opposants intérieurs (...) Il paiera un prix élevé pour ces politiques", a déclaré le porte-parole du ministère, Hossein Jaber Ansari, cité par l'agence officielle Irna, après l'exécution de 47 personnes condamnées pour "terrorisme" en Arabie saoudite.

"L'exécution d'une personnalité comme cheikh al-Nimr qui ne faisait que poursuivre des buts politiques et religieux montre uniquement le manque de sagesse et l'irresponsabilité" du gouvernement saoudien, a-t-il ajouté.

Plusieurs personnalités iraniennes, dont le président du Parlement Ali Larijani, ont rapidement et vivement condamné cette exécution. "Le régime saoudien ne pourra pas se sortir facilement du bourbier qu'il a lui-même créé avec le martyr (la mort) de ce grand cheikh", a affirmé M. Larijani, cité par Irna.

L'ayatollah Ahmad Khatami, un prêcheur ultraconservateur des prières du vendredi, a de son côté affirmé que "sans aucun doute, ce sang versé" par les exécutions allait "accélérer la destruction" de l'Arabie saoudite, selon l'agence Isna.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles