Propos sur les musulmans : Donald Trump persiste et signe

Donald Trump ne regrette pas ses propos sur les musulmans. [Capture d'écran CBS]

Donald Trump, favori des primaires républicaines à l'élection présidentielle américaine de 2016, a déclaré ne pas regretter ses propos sur les fermetures des frontières aux musulmans.

Dans une interview accordée à la chaîne de télévision américaine CBS, le milliardaire a maintenu sa déclaration faite le 7 décembre dernier. "J'ai dis ce qu'il fallait que je dise", a-t-il déclaré, assurant que beaucoup de personnes avaient loué son "courage" de dire tout haut ce que beaucoup pensent tout bas.

Juste après l'attaque de San Bernardino, inspirée par les jihadistes de Daesh, Donald Trump avait fait savoir qu'il souhaitait fermer les frontières des Etats-Unis aux musulmans "jusqu'à ce que nous soyons capables de déterminer et de comprendre ce problème".

Les propos de Trump ont dernièrement été repris par des militants islamistes somaliens shebab dans une vidéo de propagande. Une façon de convaincre les musulmans américains que leur place n'est pas dans le pays de l'Oncle Sam et qu'ils doivent le quitter ou faire le jihad.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles