Une bière vieille de 120 ans retrouvée au large du Canada

Les scientifiques tentent d'en savoir plus sur les premiers brasseurs canadiens. Les scientifiques tentent d'en savoir plus sur les premiers brasseurs canadiens.[CHARLY TRIBALLEAU / AFP]

Un chercheur canadien a goûté une bière retrouvée à l'automne dernier dans la baie d'Halifax. D'après ses recherches, le breuvage avait quasiment l'âge...du pays.  

Cette bouteille, quasi-pleine, avait été récupérée en novembre par un plongeur dans les profondeurs de l'Atlantique. Le professeur Andrew MacIntosh, avec ses confrères de l'université Dalhousie d'Halifax, a décidé de mener une batterie de tests sur ce breuvage, afin de le dater précisément. "Pour déterminer (son) âge, nous avons fait des tests sur sa structure et nous nous sommes basés sur les écritures sur le bouchon", indique l'intéressé. Résultat : le pH du liquide était bas, il contenait bien de l'alcool, et n'était pas toxique. 

Grâce à leurs investigations, les scientifiques ont réussi à établir que la boisson avait été produite par la brasserie "Alexander Keith" entre 1872 et 1890, soit quelques années après la naissance de la Confédération canadienne, en 1867. 

Une bonne lampée s'imposait donc. Au final, la bière n'avait, selon Andrex MacIntosh, "pas bon goût." Cette dernière "sentait le soufre", présentait une "odeur de brûlé et des effluves de bois de tonneaux". Mais il s'agissait, pour le chercheur, d'"une opportunité qui n'arrive qu'une fois dans la vie". 

Pour compléter ces premières analyses, des analyses chromatiques vont être menées à Dalhousie, mais aussi en Ecosse. Ces résultats seront ensuite comparés aux notes des brasseurs de l'époque. 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles