Les deux journalistes arrêtés au Burundi libérés sans inculpation

Le journaliste Français Jean-Philippe Rémy et le photographe Britannique Phil Moore, à Bujumbura le 29 janvier 2016 [STRINGER / AFP] Le journaliste Français Jean-Philippe Rémy et le photographe Britannique Phil Moore, à Bujumbura le 29 janvier 2016 [STRINGER / AFP]

Deux journalistes, le Français Jean-Philippe Rémy et le Britannique Phil Moore, ont été libérés vendredi sans inculpation, 24 heures après leur arrestation au Burundi "en compagnie de criminels armés", terme désignant pour les autorités les insurgés ayant pris les armes contre le président Pierre Nkurunziza.

Envoyés spéciaux du Monde au Burundi, Jean-Philippe Rémy, correspondant régional pour l'Afrique du quotidien français, et Phil Moore, photographe indépendant travaillant régulièrement pour l'AFP mais aussi pour The New York Times, The Guardian ou Der Spiegel, avaient été déférés au Parquet en début d'après-midi, après une nuit passée au siège du Service national de Renseignement (SNR) où ils avaient été interrogés.

"Ils ont été libérés. Aucune charge n'a été retenue contre eux", a annoncé à l'AFP l'ambassadeur de France à Bujumbura, Gerrit Van Rossum, précisant que leur équipement professionnel ne leur avait pas été restitué dans l'immédiat.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles