Il propose à ses colocataires de payer en fonction de leurs revenus

La cuisine de la maison de Rupert Hunt dont deux chambres sont à louer.[Capture d'écran Twitter - @ Rupert Hunt]

Le fondateur du site de colocation SpareRoom.com a voulu montrer l'exemple et propose aux internautes de partager sa maison et les laisse fixer le montant du loyer selon leur pouvoir d'achat. Une idée lancée pour pallier la crise du logement à Londres.

L’objectif affiché par Rupert Hunt est de rendre plus flexible le marché immobilier londonien, devenu complètement fou. Loyers vertigineux, demande en nette augmentation, il devient de plus en plus compliqué de se loger sur les bords de la Tamise.

L’entrepreneur a donc décidé de mettre deux des chambres de son logement à louer. Résultat : il a reçu 7 000 demandes ! Un résultat auquel il ne s’attendait pas. Mais Rupert Hunt garde la tête froide et reste fidèle à sa ligne de conduite expliquant que ce qui l’intéresse «c’est de trouver la personne dont j’apprécierai la présence et qui m’apportera quelque chose, que d’avoir le loyer le plus élevé».

Pour ne rien gâcher, en plus de son humanisme, Rupert Hunt vit dans le quartier branché de Spitalfields et sa maison dispose d’une pièce «disco» pour faire la fête. Son annonce sur le site ne précise pas s'il a déjà trouvé les bonnes personnes.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles