Hollande accueille chaleureusement Castro

La France entend s'affirmer comme le "premier partenaire" politique et économique européen de Cuba.[STEPHANE DE SAKUTIN / AFP]

François Hollande a accueilli lundi Raul Castro par une chaleureuse accolade sur le tapis rouge à l'Elysée, où la visite du leader cubain signe la normalisation des relations entre La Havane et l'Europe.

Les deux dirigeants devaient ensuite s'entretenir pendant près d'une heure avant la signature d'une douzaine d'accords et une déclaration conjointe à la presse. Un dîner d'Etat clôturera la journée. Accueilli officiellement dans la matinée sous l'Arc de Triomphe, au sommet des Champs-Elysées pavoisés aux couleurs françaises et cubaines, Raul Castro poursuivait ainsi la première visite d'un chef d'Etat cubain en France depuis celle de son frère aîné Fidel, il y a 21 ans.

Pour l'occasion, la France a déployé des égards exceptionnels en dépêchant la numéro deux du gouvernement dans l'ordre protocolaire, la ministre de l'Ecologie Ségolène Royal, à l'Arc de Triomphe. Raul Castro, 84 ans, a également eu droit aux honneurs militaires et à une descente de la plus célèbre avenue du monde, escorté par la Garde républicaine à cheval.

A lire aussi : France - Cuba : le nouvel élan

A l'exception de quelques partisans du régime, les Champs-Elysées étaient toutefois quasiment déserts, les accès étant bouclés par les forces de l'ordre. Ce voyage officiel, inédit en Europe depuis que Raul Castro a succédé à son frère en 2006, répond à celui du président François Hollande à Cuba en mai 2015. La France, selon l'Elysée, entend s'affirmer à cette occasion comme le "premier partenaire" politique et économique européen de l'île des Caraïbes.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles