Julian Assange a été «arbitrairement détenu», juge un panel de l'Onu

Des supporters du Julian Assange, fondateur de Wikileaks, manifestent devant l'ambassade d'Equateur, le 4 février 2016 à Londres [NIKLAS HALLE'N / AFP] Les experts de l'Onu appellent "les autorités suédoises et britanniques" à mettre fin à sa détention. [NIKLAS HALLE'N / AFP]

Un comité de l'ONU a annoncé vendredi qu'il considère illégale la détention du fondateur de WikiLeaks Julian Assange, qui vit reclus dans l'ambassade équatorienne à Londres pour échapper à un mandat d'arrêt européen.

"Le fondateur de WikiLeaks Julian Assange a été arbitrairement détenu par la Suède et le Royaume-Uni depuis son arrestation à Londres le 7 décembre 2010", a indiqué le groupe de travail de l'ONU sur la détention arbitraire, dans un communiqué.

Les cinq experts indépendants appellent "les autorités suédoises et britanniques" à mettre fin à sa détention et à respecter son droit à être indemnisé.

Vous aimerez aussi

Le fondateur de Wikileaks Julian Assange le 1er mai 2019 à Londres [Daniel LEAL-OLIVAS / AFP/Archives]
WikiLeaks La justice américaine poursuit Assange en vertu des lois sur l'espionnage
Le fondateur de WikiLeaks  Julian Assange dans le fourgon cellulaire, à sa sortie du tribunal de Southwark à Londres le 1er mai 2019 [Daniel LEAL-OLIVAS / AFP]
WikiLeaks La demande d'extradition d'Assange vers les Etats-Unis examinée jeudi
Le fondateur de WikiLeaks Julian Assange au balcon de l'ambassade d'Equateur à Londres, le 29 mai 2017 [Justin TALLIS / AFP/Archives]
Justice Le «combat» contre l'extradition commence pour Julian Assange

Ailleurs sur le web

Derniers articles