Zika : la Colombie annonce trois décès

Un moustique Aedes aegypti, vecteur du virus Zika, est photographié dans un laboratoire de l'université du Salvador, à San Salvador, le 3 février 2016 [Marvin RECINOS / AFP] Un moustique Aedes aegypti, vecteur du virus Zika, est photographié dans un laboratoire de l'université du Salvador, à San Salvador, le 3 février 2016 [Marvin RECINOS / AFP]

La Colombie a annoncé vendredi trois décès chez des patients ayant contracté le virus Zika, en pleine expansion en Amérique latine, et souffrant du syndrome neurologique de Guillain-Barré.

«Nous avons confirmé et attribué trois décès au Zika» et «les trois morts ont été précédées du syndrôme de Guillain-Barré», a déclaré la directrice de l'Institut national de la Santé (INS), Martha Lucia Ospina, lors d'une conférence de presse, alors que le virus est soupçonné de provoquer cette maladie neurologique pouvant mener à la paralysie définitive.

A lire aussi : Tout savoir sur le virus Zika

«D'autres cas vont apparaître», a-t-elle averti, soulignant que «le monde se rend compte que le Zika est cause de mortalité. Pas très élevée, mais oui, il est cause de mortalité». La Colombie est le deuxième pays, après le Brésil, le plus touché au monde par l'épidémie, également suspectée d'entraîner une grave malformation congénitale, la microcéphalie (réduction du périmètre crânien, néfaste au développement intellectuel).

Devant l'explosion de cas de microcéphalie en Amérique du Sud, l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) a décrété une «urgence de santé publique de portée internationale», jugeant aussi «approprié» de reporter les dons de sang des voyageurs revenant de pays à risque où sévit le virus.

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles