Des gilets explosifs découverts parmi un groupe traversant la frontière turque

Les autorités turques avaient été alertées d’un trafic d’explosifs à la frontière. [DELIL SOULEIMAN / AFP]

Quatre gilets pouvant servir à des kamikazes ainsi que 15 kilogrammes d’explosifs ont été retrouvés dans les bagages d’un groupe de 34 personnes traversant la frontière entre la Syrie et la Turquie.

Le groupe composé de quatre hommes, dix femmes et vingt enfants a été intercepté par les forces de police turques dans la ville d’Oguzeli. Les autorités turques auraient ciblé le groupe après avoir été alertées d’un trafic d’explosifs mis en place à la frontière, précise The Independent.

A lire aussi : Daesh fabrique des faux papiers à une échelle industrielle

Les autorités n’ont pas précisé la nationalité des 34 personnes arrêtées mais la journaliste de la BBC Debbie Randle a indiqué sur Twitter qu’ils étaient soupçonnés de ne pas être syriens.

Cette annonce survient alors que le chef de la sécurité allemande soulignait la semaine dernière que des militants de Daesh se mêlaient au flot de réfugiés pour s’introduire en Europe.

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles