Syrie : les rebelles assiégés par le régime à Alep

Des jeunes filles prennent la fuite après un bombardement dans un quartier rebelle d'Alep. Des jeunes filles prennent la fuite après un bombardement dans un quartier rebelle d'Alep.[Ameer al-Halbi / AFP]

Appuyée par l’aviation russe, l’armée de Bachar al-Assad a repris plusieurs secteurs aux rebelles dans la province d’Alep.

Les soldats assiègent désormais militants démocrates et rebelles jihadistes dans  les quartiers est de l’ancienne capitale économique. Au nord de la ville, de violents combats se poursuivaient hier, tandis que les avions russes menaient des raids intenses.

Cette offensive, lancée il y a dix jours, a fait fuir près de 31 000 Syriens, dont 80 % de femmes et d’enfants, tandis que 350 000 civils vivent encore dans la région. Une centaine d’entre eux ont été tués au cours de la bataille, qui a fait au total plus de 500 morts, selon l’Observatoire syrien des droits de l’homme. Des combattants iraniens et des Libanais du Hezbollah font partie des victimes du côté du régime. Dans le camp adverse, plus de 100 jihadistes venant d’autres pays ont été identifiés parmi les dépouilles.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles