Syrie : Poutine et Obama se sont entretenus au téléphone

Vladimir Poutine et Barack Obama le 30 novembre 2015 au Bourget, près de Paris [MIKHAIL KLIMENTYEV / SPUTNIK/AFP] Vladimir Poutine et Barack Obama le 30 novembre 2015 au Bourget, près de Paris [MIKHAIL KLIMENTYEV / SPUTNIK/AFP]

Le président américain Barack Obama a appelé au téléphone son homologue russe Vladimir Poutine pour discuter de la situation en Syrie, a annoncé dimanche le Kremlin.

Les deux dirigeants ont eu une "évaluation positive" de l'accord pour la cessation des hostilités en Syrie décidé lors de la conférence de Munich cette semaine, selon un communiqué du Kremlin, qui a qualifié l'entretien de "franc".

MM. Poutine et Obama ont "convenu d'activer la coopération à travers les canaux diplomatiques et d'autres structures dans le but d'appliquer l'accord" de Munich, a précisé le communiqué du Kremlin.

A l'issue d'intenses discussions à Munich (sud de l'Allemagne), les Etats-Unis, la Russie et leurs principaux alliés -en dehors des parties syriennes- sur ce dossier ont appelé dans la nuit de jeudi à vendredi à une "cessation des hostilités" d'ici une semaine.

A lire aussi : Syrie : la Turquie et l'Arabie saoudite prêtes pour une intervention au sol

Mais l'équation du conflit syrien s'est encore compliquée avec le bombardement par la Turquie de zones contrôlées par les Kurdes et le déploiement d'avions de combat saoudiens sur une base turque, la Russie mettant en garde de son côté contre une intervention terrestre d'Ankara et Ryad.

Dans une interview accordée à Euronews dimanche, le Premier ministre russe Dmitri Medvedev a affirmé que le président Bachar Al-Assad était la seule force légitime dans le pays et que son départ provoquerait le "chaos".

"Vous pouvez être d'accord ou pas, mais il est le président", a-t-il dit, selon ses propos doublés en anglais.

"Si on le retire, ce sera le chaos, comme on l'a vu plus d'une fois dans plusieurs pays du Proche-Orient", a-t-il ajouté.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles