Un astéroïde de plusieurs mètres s’est écrasé sur la Terre le 6 février

La NASA capture régulièrement des images d'un astéroïde pénétrant dans l'atmosphère, comme ici en 2001.[NASA / AFP]

C'est l'un des plus gros corps célestes tombé sur Terre ces dernières années. Le 6 février dernier, un astéroïde de six mètres de diamètre environ s'est désintégrée dans l'atmosphère au-dessus de l'océan Atlantique.

A environ 1 000 kilomètres au large des côtes du Brésil, une énergie correspondant à 13 000 tonnes de TNT a ainsi été libérée. Cela représente la puissance dégagée par l'explosion de la première bombe nucléaire lâchée sur Hiroshima en 1945.

Mais "il ne faut pas s'inquiéter", a expliqué l'astronome Phil Plait sur son blog. "Après tout, on n'a entendu parler de cet événement que plusieurs semaines après". D'après lui, l'impact était en effet relativement restreint. "Si c'était arrivé au-dessus d'une zone habitée, quelques fenêtres se seraient cassé et beaucoup de gens auraient été terrifiés. Mais je ne pense pas que cela aurait fait de vrais dommages". Phil Plait indique également que de tels objets célestes chutent sur Terre plusieurs fois par an, la plupart du temps sans que l'on s'en rende compte.

A lire aussi : Combien de météorites tombent sur la Terre ?

C'est néanmoins le plus gros événement de ce type depuis 2013, et l'astéroïde de 18 mètres de diamètre qui s'était désintégré au-dessus de Tcheliabinsk, en Russie. La puissance de l'explosion avait alors été 40 fois supérieure, équivalente à 500 000 tonnes de TNT. La boule de feu avait fait environ 1 600 blessés, principalement des personnes touchées par des éclats de verre de fenêtres qui avaient explosé.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles