Les fils de Donald Trump chassent des espèces protégées en Afrique

Eric et Donald Junior brandissent leur trophée fraîchement abattu (capture d'écran). [HUNTING LEGENDS]

Pendant que leur père brigue la présidence des Etats-Unis, Eric Trump et Donald Trump Junior s'adonnent à leur passion commune : les safaris en Afrique. L'occasion pour eux de traquer des espèces pourtant protégées.  

Outre le lion et l'éléphant, le léopard, le rhinocéros ou encore le buffle figurent parmi les animaux braconnés par les deux frères qui n'hésitent pas, après coup, à se faire photographier avec leur trophée.

A lire aussi : Kenya : des sanctions plus dures contre le braconnage des éléphants

Ainsi, ces clichés les montrent posant fièrement avec un léopard mort dans les bras, devant un crocodile pendu à un arbre, ou tenant à la main un couteau et la queue d'un éléphant fraîchement abattu.

«Mes fils aiment chasser»

Selon eux, il s'agit d'un moyen de préserver les espèces en danger tout en faisant bénéficier la population locale de retombées financières importantes. Malgré ces explications, la polémique enfle aux Etats-Unis. Une pétition, qui rencontre un certain succès sur Internet, appelle Eric et Donald Junior à cesser de chasser les animaux sauvages. 

Donald Trump a tout de même pris la défense de ses rejetons : «Mes fils aiment chasser. Ils sont très fiers d'être membres de la NRA (National Rifle Association, qui promeut les armes à feu aux Etats-Unis, NDLR). Je crois fermement au deuxième amendement», a-t-il plaidé.  

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles