Les jeunes n'ont jamais été aussi pauvres dans les pays industrialisés

Les jeunes américains ont des revenus inférieurs du 20% à ceux de la population moyenne. Les jeunes américains ont des revenus inférieurs du 20% à ceux de la population moyenne. [DON EMMERT / AFP ]

La combinaison d'une offre d'emplois faible, d'une hausse des prix de l'immobilier, et de la situation démographique contribue à limiter considérablement les revenus et les perspectives des moins de 30 ans dans les pays développés, ce qui entraine une inégalité inédite entre les générations. 

Une enquête menée par le quotidien britannique The Guardian sur les perspectives des personnes nées entre 1980 et le milieu des années 1990 montre qu'ils bénéficient de moins en moins des richesses générées par les sociétés occidentales. Alors qu'il y a trente ans les jeunes adultes gagnaient davantage que la population moyenne, ils ont aujourd'hui des revenus parfois 20% inférieurs à la moyenne de leurs compatriotes.

C'est notamment le cas aux États-Unis, en France, en Allemagne, en Italie et au Canada. Aux États-Unis et en Italie, les revenus en valeur réels des jeunes n'ont quasiment pas progressé en trente ans, alors que ceux du reste de la population ont considérablement augmenté. C'est la première fois depuis le début de l'ère industrielle (à l'exception des périodes de guerre) que l'écart entre le niveau de vie des jeunes et celui du reste de la population est si important. 

A lire aussi : Niveau record des inégalités entre riches et pauvres

Une situation d'autant plus paradoxale que les seniors ont, de leur côté, vu leur niveau de vie augmenter. Aux États-Unis, les moins de 30 ans ont ainsi des revenus inférieurs à ceux des retraités, tandis qu'au Royaume-Uni, le pouvoir d'achat des ces derniers a augmenté trois fois plus rapidement que celui des jeunes. 

Or, ces inégalités générationnelles risquent d'alimenter les inégalités sociales en générale. Tant que les revenus des jeunes resteront faibles, le niveau de richesse de leurs parents restera en effet un facteur de distinction plus longtemps : ce qui autrefois n'induisait de différence que durant les études est désormais déterminant dans les premières années de la vie active.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles