Le clan Nadal très remonté contre Bachelot

Alors que les soupçons de dopage se généralisent dans le tennis, elle a mis directement en cause Rafael Nadal. [Bpi / Icon Sport]

Des accusations de dopage qui ne passent pas. Le clan de Rafael Nadal menacerait Roselyne Bachelot de poursuites judiciaires après les propos de l'ancienne ministre des Sports.

Aujourd’hui chroniqueuse dans l’émission le Grand 8, elle avait déclaré mardi sur D8 alors qu’on l’interrogeait sur le dopage de Maria Sharapova : «On sait que la fameuse blessure de Rafael Nadal, où il a été arrêté sept mois, est certainement due à un contrôle positif. Quand tu vois un joueur de tennis qui s'arrête pendant des mois, c'est qu'il a été contrôlé positif. Pas à chaque fois, mais très souvent.» Pour mémoire, le majorquin avait été longuement blessé au tendon du genou gauche lors de la saison 2012.

A lire aussi : La montre à 770 000 euros de Rafael Nadal

Reprises par les médias espagnols, ces accusations ont fait bondir Toni Nadal, l’oncle et entraineur de Rafael qui n’a pas hésité à traiter l’ancienne ministre «d'imbécile» avant d’enfoncer le clou : «Je ne sais pas quel élément a cette dame pour dire cela, mais c’est évident qu’elle ne connaît pas le tennis et le monde du sport». A la radio Cope, il indiquait par ailleurs que les avocats de l’ancien numéro 1 mondial envisageaient même d’attaquer Roselyne Bachelot en justice.

«Cela commence un peu à me fatiguer»

Indian Wells où il est engagé, le joueur espagnol en a rajouté une couche, un peu excédé, en balayant les rumeurs de dopage qui le visent régulièrement : «Je n'ai jamais eu la tentation de faire quelque chose d'interdit. (...) Je me suis toujours tenu loin du dopage, je suis un joueur complètement propre, j'ai travaillé si dur pendant ma carrière que je ne prendrai jamais rien pour revenir plus vite, si je suis blessé. (...) J'ai entendu ces accusations de dopage. Cela commence un peu à me fatiguer.»

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles