Les Anonymous déclarent une «guerre totale» à Donald Trump

Le célèbre mouvement hacktiviste Anonymous promet une «guerre totale» à Donald Trump, en attaquant les sites web du candidat aux primaires républicaines des Etats-Unis.

«Ceci n'est pas un avertissement, ceci est une déclaration de guerre totale» : le message des hackers est sans équivoque. Dans une vidéo publiée sur la chaîne Youtube Anonymous, celui ou celle qui s'exprime sous un masque de Guy Fawkes explique que les Anonymous s'attaqueront, à partir du 1er avril, au site Internet du groupe immobilier fondé par le milliardaire, TrumpChicago.com. L'opération, appelée #OPTrump, visera également les autres plateformes de soutien au candidat républicain.

A lire aussi : Les Anonymous auraient bloqué des sites Internet israéliens

Inciter les internautes à participer aux cyberattaques

Les Anonymous n'hésitent pas à demander aux internautes d'aller eux-mêmes au charbon. «Nous voulons que vous nous aidiez à faire tomber ses sites Internet, à fouiller et à révéler des informations que (Donald Trump) ne veut pas rendre publiques», leur intime l'hacktiviste masqué.

«Nous devons démonter sa campagne et saboter sa marque», poursuit-il, avant d'encourager «toute personne avec un ordinateur» à participer aux cyberattaques. Pour ce faire, les hackers ont publié sur le site ghostbin un fichier dans lequel sont listés les sites web appartenant à Donald Trump, ainsi que certaines données personnelles supposément dérobées au personnage, comme son numéro de sécurité sociale.

«Tu as dégoûté la planète entière»

«Votre campagne incohérente et haineuse ne choque pas seulement les Etats-Unis d'Amérique. Vous avez dégoûté la planète entière avec votre cupidité, vos actions et vos idées affligeantes», poursuit l'individu masqué avant de lancer un «appel aux armes». La vidéo, reprise pour la première fois le 14 mars par le site d'information International Business Times, comptabilise déjà plus d'un million de vues sur Youtube.

A lire aussi : Donald Trump peut-il gagner ?

C'est la deuxième fois que les Anonymous s'en prennent à Donald Trump. En décembre, après que le candidat républicain avait déclaré souhaiter qu'aucun musulman ne foule le sol des Etats-Unis, les hackers avaient divulgué des contenus de sa messagerie vocale et lancé plusieurs attaques contre le site web de la tour Trump à New York. Le tout accompagné du message : «Donald Trump : réfléchir à deux fois avant de parler de quoi que ce soit. Vous êtes prévenu».

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles