Une commande de pizzas aurait aidé à arrêter Salah Abdeslam

Une commande trop importante de pizzas a mis la puce à l'oreille de la police belge [AURORE BELOT / BELGA / AFP]

De nouveaux détails apparaissent sur la capture de Salah Abdeslam. Le site Politico révèle en outre qu'une commande anormalement élevée de pizzas aurait mis la police sur la piste du fugitif.

En surveillant l'appartement dans lequel se cachait Salah Abdeslam, les autorités ont eu la conviction "qu'un grand groupe de personnes était là après qu'une femme qui semblait y vivre a commandé plusieurs pizzas", affirme Politico qui cite deux sources proches de l'enquête. La commande était trop importante pour le nombre d'individus censés vivre dans le logement.

A lire aussi : Salah Abdeslam "voulait se faire exploser au Stade de France" mais a "fait machine arrière"

Cet élément a interpellé la police qui, en arrivant dans le logement, a alors découvert une famille avec des enfants, des amis et Salah Abdeslam en train de prendre le thé. Le journal italien Corriere Della Sera rapporte également des informations relatives à cette fameuse livraison de pizzas.

Sur la piste de Salah Abdeslam

En début de semaine, les polices françaises et belges ont mené de concert une intervention dans une maison de Forest (Belgique), suspectée d'appartenir à l'un des terroristes mort le 13 novembre. Sur place les forces de l'ordre ont été accueillies par trois hommes qui ont opposé une résistance. Le premier a été tué et les deux autres ont pris la fuite par le toit.

«Selon deux sources, Abdeslam n'était pas l'un des hommes qui se sont échappée à Forest», explique Politico. Cependant, les empruntes du suspect numéro 1 des attentats du 13 novembre ont été retrouvées dans l'appartement menant la police à plusieurs pistes, dont ce logement à Molenbeek (Belgique), au 79 rue des Quatre-Vents, où le suspect a été interpellé. 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles