Après Bruxelles, Daesh cible Berlin et l'aéroport Konrad Adenauer de Cologne-Bonn

Malgré ces menaces, les autorités allemandes ont annoncé ne pas vouloir revoir les mesures sécuritaires déjà mises en place sur l'ensemble du territoire national.[AFP]

Après la France et la Belgique, Daesh envisage de mener des attaques terroristes d’ampleur en Allemagne qu’il considère comme «l’ennemi d’Allah». C’est du moins ce qu’a laissé entendre le groupe terroriste dans des photomontages sans équivoque.

Dévoilées par le groupe de renseignement SITE, elles présentent les bureaux de la chancelière allemande Angela Merkel et l’aéroport de Cologne-Bonn comme deux potentielles cibles d’attentats. «Ce que nos frères ont fait en Belgique, tu peux le faire aussi », est-il écrit sur une photo montrant l’aérodrome allemand et sur laquelle apparaît un combattant de Daesh.

Un autre cliché montre la chancellerie fédérale incendiée. «L’Allemagne est un champ de bataille», considère Daesh.

Malgré ces menaces, les autorités allemandes ont annoncé ne pas vouloir revoir les mesures sécuritaires déjà mises en place sur l'ensemble du territoire national. «Il est clair que l'Allemagne est une cible du terrorisme international et que des attaques peuvent se produire mais ces publications ne nécessitent pas de mesures de sécurité supplémentaires», a dit un porte-parole de la police fédérale allemande (BKA).

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles