Les catastrophes naturelles ont fait 50.000 morts par an et 7.000 milliards de dollars de dégâts depuis 1900

Inondations au Chili en avril 2016[PASCAL DIAZ / AFP]

Une étude allemande, présentée lors d’une récente réunion de l’Union européenne des géosciences, établit des données chiffrées sur les pertes humaines et financières engendrées par les catastrophes naturelles depuis 1900.

James Daniell, ingénieur à l’Institut de technologie de Karlsruhe (Allemagne) a recensé 35.000 catastrophes naturelles entre 1900 et 2015 pour mener cette étude à bien. Depuis le début du XXème siècle, ces événements ont fait plus de 8 millions de morts dans le monde (soit en moyenne 50.000 morts par an), et ont coûté 7.000 milliards de dollars au total (soit 6.140 milliards d’euros). 

A lire aussi : Equateur : un puissant séisme fait au moins 233 morts

Inondations et tempêtes sont les plus couteuses

Principales responsables de ces pertes, les inondations et les tempêtes représentent à elles seules près de 60% de cette somme (38,5% pour les inondations et 20% pour les tempêtes). Par ailleurs, 60% des victimes sont mortes dans l’effondrement de leur logement. 

Depuis le début du XXème siècle, le nombre de décès liés à ces catastrophes naturelles reste constant, avec 50.000 morts par an. En revanche, les tempêtes sont, depuis 1960, plus destructrices que les inondations sur le plan économique.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles