Mozambique : les débris retrouvés seraient bien ceux du MH370

Ce sont des inscriptions visibles sur les débris qui ont permis de les identifier formellement.[BLAINE GIBSON / ATSB / AFP]

Selon les conclusions de l’agence australienne de sécurité des transports (ATSB), les débris retrouvés en décembre et en février sur le littoral du Mozambique appartiennent bien au Boeing du vol MH370 de la Malaysia Airlines disparu le 8 mars 2014.

Les deux pièces ont été identifiées comme étant un segment d’un volet hypersustentateur et un morceau de panneau stabilisateur, précise le communiqué de l’ATSB. Pour les deux débris, ce sont des inscriptions qui ont permis d’établir qu’ils provenaient de l’avion disparu, le style et la couleur utilisés correspondant à ceux de la compagnie aérienne.

A lire aussi : Disparition du vol MH370 : les théories les plus folles

Dans le cas du premier débris, le numéro 676EB est encore apparent. Selon l’agence australienne, «la police et la couleur ne sont pas d’origine mais sont conformes à celles développées et utilisées par la Malaysia Airlines lors de ses opérations de peinture». La partie en question, qui avait été repeinte, correspond par ailleurs au dossier de maintenance du Boeing 777 immatriculé 9M-MRO, l’appareil du vol MH370. Les experts font une analyse similaire pour le deuxième débris, qui porte l’inscription «No step».

fragment-mh370-afp.jpg

© STR / ATSB

 

Ces deux fragments s’ajoutent au premier débris formellement identifié en septembre dernier : un flaperon découvert sur l’île de la Réunion le 29 juillet 2015. 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles