Kanye West poursuivi pour une fausse promesse faite sur Twitter

Kanye West a-t-il menti sur Twitter pour relancer la plateforme Tidal ? [KEVORK DJANSEZIAN / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP]

Un fan déçu a lancé une action en justice contre Kanye West, qu’il accuse de ne pas avoir respecté sa promesse de réserver son dernier album à la plateforme de musique en streaming Tidal.

Le 14 février dernier, le rappeur dévoilait son nouvel album : «The Life of Pablo». Sur Twitter, Kanye West assurait dans la foulée que ce nouvel opus ne sera jamais disponible sur d’autres plateformes légales telles qu’Apple. «Vous ne pouvez le trouver que sur Tidal», insistait-il.

Sauf que six semaines plus tard, l’album est finalement disponible sur toutes les plateformes de streaming du marché. Justin Baker-Rhett, fan du rappeur qui s’est inscrit à Tidal pour avoir accès à l’album, estime que Kanye West a «frauduleusement incité les consommateurs à s’inscrire sur Tidal» afin de relancer le site en perte de vitesse, rapporte Le Monde.

Grâce à ce disque, les inscriptions sur la plateforme rachetée par Jay Z ont en effet triplé. En outre, lors de l’inscription, les utilisateurs doivent renseigner leurs coordonnées personnelles, leurs coordonnées Facebook et fournir leurs données bancaires. Des informations qui pourraient être monétisées par Tidal, selon ce fan.

A lire aussi : Kanye West réserve-t-il un (très) mauvaise surprise à Kim Kardashian ?

Justin Baker-Rhett a ainsi déposé une plainte en nom collectif devant le tribunal fédéral de San Francisco le 18 avril dernier et réclame 5 millions de dollars au rappeur et à Tidal. «Kanye a le pouvoir de lancer un tweet et d’amener 2 millions de personnes à agir. Ce procès vise à lui demander des comptes quand il abuse de son pouvoir», a souligné son avocat Hay Edelson au magazine Rolling Stone. Le tribunal devra désormais déterminer si une personne peut être poursuivie pour une promesse non tenues sur les réseaux sociaux.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles