L’homme qui a tué Trayvon Martin met son arme en vente aux enchères

George Zimmerman lors de son procès, en 2013.[POOL / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP]

George Zimmerman, l’homme qui, en février 2012, avait tué le jeune afro-américain Trayvon Martin en pensant (selon lui) qu’il était un voleur, a mis en vente l’arme qu’il avait utilisé.

L’affaire avait très largement défrayé la chronique, et pour cause : en dépit du fait que Trayvon Martin n’était pas armé, George Zimmerman, vigile volontaire au moment des faits, avait été acquitté par un jury populaire en 2013, estimant qu’il avait agi en état de légitime défense. L’année dernière, c’est le département de la justice des Etats-Unis qui avait renoncé à le poursuivre pour crime raciste

A lire aussi : La police américaine a tué plus de 1.100 civils en 2015

«Un morceau de l’histoire américaine»

Depuis le 11 mai, et la mise en place d’une annonce sur le site de vente aux enchères «Gun Broker», Zimmerman a décidé de mettre son revolver en vente aux enchères. Une arme dont il vante les qualités, la présentant comme une «légendaire arme américaine». La mise à prix de l’objet est à 5.000 dollars, un prix normal pour Zimmerman qui considère que c’est «une chance de posséder un morceau de l’histoire américaine». La description de l'objet rappelle l’événement, du point de vue de Zimmerman bien entendu : «l’arme est celle qui a servi a défendre ma vie et mettre fin à l’attaque brutale de Trayvon Martin le 26/2/2012». La vente expire dans 24 heures et n’a pour le moment pas convaincu le moindre internaute de proposer une enchère.  

arme_zimmerman.jpg
©Gun Broker

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles