Le Taj Mahal menacé par les excréments d’insectes

Les déjections de ces insectes provoquent le verdissement du marbre du palais. [CC / skeeze / Pixabay]

L’un des plus beaux monuments de la planète pourrait perdre de sa superbe. Le Taj Mahal est en effet menacé par les excréments d’insectes qui pullulent dans la région.

Des millions de chironomidés, des insectes de la famille des moustiques, ont proliféré dans les eaux polluées de la rivière Yamuna et envahissent le célèbre mausolée. Outre leur présence pour le moins désagréable pour les visiteurs, ce sont leurs déjections qui menacent désormais le Taj Mahal.

Verdissement du palais

Des archéologues ont en effet remarqué le verdissement de certains pans de l’édifice, provoqué par les excréments de couleur verte de ces insectes, due à la chlorophylle contenue dans les algues consommées par les chironomidés.

A lire aussi : Inde : des peintures millénaires préservées grâce au cannabis

Pour éliminer ce verdissement, les employés du Taj Mahal nettoient chaque jour les zones infectées avec de l’argile. Mais l’eau ainsi que les produits utilisés pour le nettoyage commencent à attaquer le marbre blanc du palais. Un guide touristique interrogé par le New York Times indique ainsi avoir observé un début de décoloration des fresques. 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles