Le PDG d’Amazon veut installer les industries dans l’espace pour sauver la Terre

[MANDEL NGAN / AFP]

Lors d'une conférence organisée cette semaine par Re/Code, Jeff Bezos, le PDG d'Amazon, a déclaré vouloir délocaliser les industries lourdes et polluantes dans l'espace afin de préserver les ressources naturelles et sauver la terre. 

«Permettez-moi de vous le dire, la Terre est la meilleure planète. Nous devons la protéger, et la façon dont nous allons le faire est en allant dans l'espace», a-t-il affirmé. Un projet que l'homme d'affaires voit se dessiner dans «quelques centaines d'années» rapporte Recode.net.

A lire aussi : Amazon va lancer son service de livraison Prime Now à Paris

Le PDG d'Amazon a justifié son raisonnement par la raréfaction des sources d'énergie sur Terre alors que dans l'espace «nous pourrions construire des usines gigantesques» qui fontionneraient à l'énergie solaire et sans interruption, a plaidé le milliardaire. 

Des coûts trop élevés

Jeff Bezos connaît bien son sujet. Pour cause, le patron d'Amazon est à la tête de Blue Origin, une société d'aérospatiale fondée en 2000 et qui envoie régulièrement des fusées dans l'espace. Il a d'ailleurs donné son avis sur le projet de conquête de Mars formulé par un autre haut dirigeant fasciné par l'espace, Elon Musk. S'il a jugé l'idée de ce dernier «cool», il n'est pas certain de l'intérêt d'exporter les industries sur la planète rouge. 

Néanmoins, la proposition de Jeff Bezos, aussi intéressante soit-elle, se heurte à un problème de coût. L'envoie de matériaux dans l'espace est très onéreux. Quelques dizaines de milliers d'euros pour chaque kilo expédié sans compter le poids de la fusée. Raison pour laquelle, le PDG tente de récupérer les lanceurs de ses fusées pour réaliser des économies substantielles.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles