Le FBI convaincu que le tueur d'Orlando a été radicalisé sur Internet

Les autorités ont débuté le douloureux travail d'identification, les premiers noms rendus publics montrant des jeunes d'une vingtaine et d'une trentaine d'années, la plupart d'origine hispanique. [Sandy Huffaker / AFP]

Un Américain soupçonné de liens avec Daesh et qui avait déjà fait l'objet d'enquêtes du FBI, a perpétré dimanche la pire fusillade dans l'histoire des Etats-Unis, avec au 49 morts dans une boîte de nuit gay de Floride.

Le tireur s'appelle Omar Seddique Mateen, un Américain d'origine afghane de 29 ans.

Ce nouveau carnage a provoqué une onde de choc internationale

Le FBI a indiqué que le bilan de la tuerie d'Orlando est révisé à 49 morts plus le tireur. Le tireur n'est pas comptabilisé parmi les victimes.

François Hollande s'est rendu lundi en début d'après-midi à l'ambassade des Etats-Unis à Paris pour "exprimer sa compassion"

Un homme transportant un arsenal d'armes et d'explosifs a été arrêté avant la Gay Pride de Los Angeles

 

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles