Pakistan : un vieil homme frappé par un policier parce qu'il mangeait pendant le Ramadan

Le policier a été arrêté et une enquête à été ouverte. (Photo d'illustration)[FAROOQ NAEEM / AFP]

Un octogénaire de confession hindoue a été frappé par un policier à Sindh (sud-est du Pakistan) parce qu’il mangeait en public en plein mois de Ramadan.

L’affaire a rapidement pris de l’ampleur dans le pays après que des photos de la victime de 82 ans, le visage et les mains ensanglantés, ont été partagées sur les réseaux sociaux. Sur Twitter, via le hashtag #JusticeforGokalDas, de nombreux internautes réclamaient l’arrestation du policier agresseur.

Alors que la polémique enflait dans le pays, le policier a finalement été arrêté dimanche, trois jours après l’agression, et une enquête a été ouverte, rapporte The Independent. «Des mesures sévères seront prises contre le policier et un officier supérieur de la police ira voir la victime pour s’excuser et donner une meilleure image de la police au public», ont également indiqué les forces de l’ordre dans un communiqué. La victime est quant à elle toujours hospitalisée.

A lire aussi : Pakistan : torturée et brûlée vive pour avoir refusé une demande en mariage

Au Pakistan, le fait de boire ou de manger pendant le mois du Ramadan est considéré comme un crime pour les musulmans, qui risquent jusqu’à trois mois de prison. Mais cette interdiction ne s’applique pas aux pakistanais non-musulmans. 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles