Tout savoir sur Fethullah Gülen, l’homme soupçonné par Erdogan d’être à la tête du coup d’Etat

AFP PHOTO/ZAMAN DAILY/SELAHATTIN SEVI [AFP PHOTO/ZAMAN DAILY/SELAHATTIN SEVI]

Dans la nuit du 15 juillet, la Turquie a été frappée par un coup d'Etat. Si la manoeuvre a été mise en déroute par le pouvoir en place, le putsch n'a pas encore été officiellement revendiqué. Pour Recep Tayyip Erdogan, le président turc, l'identité du leader des dissidents ne fait aucun doute : il s'agirait de Fethullah Gülen, un prédicateur turc exilé aux Etats-Unis.

Visage rond, cheveux grisonnants, frôlant les 80 ans, Fethullah Gülen peut passer pour un vieil homme anodin. Il est pourtant à la tête d'Hizmet (du turc «Soutien»), un mouvement religieux turc opposé à Erdogan. Le dirigeant turc l'a d'ailleurs accusé d'avoir dirigé le coup d'Etat en Turquie, en parlant d'«un soulèvement dans lequel l'Etat parallèle a également une part». Une référence à peine dissimulée à Hizmet.

«Ils [les putschistes, ndlr] vont payer le prix fort pour cette trahison», déclare Recep Tayyip Erdogan.

A lire aussi : Tentative de coup d'Etat en Turquie: ce que l'on sait

Si aucune preuve ne permet actuellement de relier Gülen à la tentative de putsch, son lieu d'habitation peut constituer une forme d'alibi. Fethullah Gülen réside actuellement aux Etats-Unis, en Pennsylvanie. Le prédicateur a quitté le territoire turc en 1999. Un départ, probablement en amont des futures tensions entre son groupe Hizmet et AKP, le parti politique d'Erdogan.

Tensions et démenti

Car avant d'être des ennemis jurés, Gülen et Ergodan étaient en bons termes, du moins politiquement. L'ascension au pouvoir d'AKP en 2002 s'est faite aux côtés de Gülen et d'Hizmet. En 2013, sur fond d'affaire de corruption, l'union sacrée prend fin. Dès lors, Hizmet est désigné comme «organisme terroriste» par la Turquie.

Pour sa part, Fethullah Gülen a coupé court aux rumeurs d'instigation, en dénonçant le coup d'Etat: «J’ai souffert de plusieurs coups d’Etat militaires au cours des cinquante dernières années et trouve donc particulièrement insultant d’être accusé d’avoir un quelconque lien avec cette tentative. Je réfute catégoriquement ces accusations. » Gülen devra peut-être répondre directement du coup d'Etat devant Erdogan. Ce dernier manoeuvre pour obtenir l'extradition de Fethullah Gülen vers la Turquie. 

Le communiqué du mouvement Hizmet, s'opposant au coup d'Etat.

Quelle que soit l'identité de ou des fomenteurs du coup d'état, le bilan humain est lourd. Pour l'heure, 265 personnes sont décédées, dont 161 civils et policiers et 104 putschistes.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles