L’attaque de Saint-Etienne-du-Rouvray à la une des médias étrangers

«Le prêtre martyre de Daesh» en une du quotidien britannique «The Daily Telegraph». «Le prêtre martyre de Daesh» en une du quotidien britannique «The Daily Telegraph». [Capture d'écran / The Daily Telegraph]

L'attentat commis mardi 26 juillet contre une église normande a provoqué une onde de choc à travers le monde et s'affiche à la une de la presse internationale. 

Le visage du prêtre exécuté, le père Jacques Hamel, apparaît ainsi en couverture de nombreux titres étrangers, ce mercredi 27 juillet. Le quotidien britannique «The Daily Telegraph» rend ainsi hommage au «prêtre martyre de Daesh», soulignant qu'il s'agit de «la première attaque contre une église chrétienne en Europe».

Le tabloid anglais «The Sun» s'attaque de son côté à la «lâcheté» des terroristes, titrant: «un prêtre de 85 ans tué au pied de l'autel par les soi-disant “soldats” de Daesh. Ils sont juste... des lâches». Le journal affiche également une photo du terroriste, présenté comme une «menace connue»: récemment sorti de prison, le jeune homme faisait en effet l'objet d'une surveillance par bracelet électronique.

L'attentat fait également la une des journaux italiens, qui insistent sur le fait que pour la première fois, le terrorisme atteint l'église catholique. «Le jihad tue à l'église», titre ainsi «La Reppublica», tandis que le «Corriere della Serra» souligne «La terreur frappe à l'église». 

Le quotidien italien, qui rappelle lui aussi que l'un des assaillants portait un bracelet électronique, s'attarde également sur l'importance de l'église en France, avec un article titré «Des antiques racines catholiques au drapeau tricolore sur les basiliques». 

En Belgique, le journal «Le Soir» titre «Daesh s'attaque à un symbole de plus», avec une photo de l'église attaquée. Là encore, le fait que le terroriste soit sorti de prison et ne soit contraint que par un bracelet électronique est mentionné dès la première page. 

Le quotidien libanais «L'Orient Le Jour» fait lui aussi sa une sur l'attaque de Saint-Etienne-du-Rouvray, dénonçant des «sommets d'horreur» dans son éditorial. Pas de photo du prêtre, mais celle d'une petite fille se recueillant sur les marches de l'église, avec un titre sur «la chrétienté française, nouvelle cible» de Daesh. 

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles