Le commerce de cannabis remonterait à l'âge du bronze

Il y a 5.000 ans, le cannabis était probablement utilisé comme un outil de troc entre les peuples de l'Est et de l'Ouest du continent eurasien.[JUSTIN SULLIVAN / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP]

Les scientifiques savaient déjà que l'Homme inhalait ou fumait du cannabis depuis qu'il savait cultiver la terre, soit depuis environ 11.000 ans. Ils ne savaient cependant pas comment la consommation de cette plante s'était répandue à travers le continent eurasien.

Des chercheurs de l'Université libre de Berlin viennent de mettre à jour la première route du cannabis. Selon eux, le peuple Yamna serait à l'origine des premières commercialisations du cannabis. A l'âge du bronze, ces nomades occupaient les steppes situées entre l'Ukraine et la Russie actuelles. Il y a 5.000 ans, ils auraient donc répandu la consommation de cette plante aux vertus thérapeutiques à travers le continent. Celle-ci aurait également pu servir de monnaie d'échange entre les différents peuples.

A lire aussi : Bientôt des kiosques à cannabis dans les aéroports jamaïcains ?

Le cannabis aurait donc suivi le chemin de ce qu'on appelle aujourd'hui la route de la soie, et qui constituait la principale artère commerciale entre l'Europe et l'Asie. Ces nouvelles découvertes mettent à mal d'anciennes théories qui affirmaient que la domestication du cannabis avait vu le jour uniquement en Chine. Les chercheurs allemands affirment que plusieurs pays auraient débuté leur consommation au même moment et que la commercialisation aurait commencé bien plus tard.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles