L'extrême droite s'en prend au Pape avec le hashtag #PasMonPape

Les internautes ne se sentent pas en accord avec son message de paix. [WOJTEK RADWANSKI / AFP PHOTO / AFP]

Ces dernières heures, de nombreux internautes qui se disent catholiques ont exprimé leur rejet du pape François à travers le hashtag #PasMonPape sur le réseau social Twitter.

Des tweets qui semblent être essentiellement le fait de personnes issues de la sphère réactionnaire et ultraconservatrice d'extrême droite qui officie régulièrement sur Internet. Ce rejet vient des récentes déclarations du Pape lors de Journées Mondiales de la Jeunesse, en Pologne. Dimanche, le souverain pontife a en effet réfusé de lier "islam" et "terrorisme".

"Si je dois parler de violences islamiques, je dois aussi parler de violences chrétiennes. Dans presque toutes les religions, il y a toujours un petit groupe de fondamentalistes. Nous en avons nous aussi", a-t-il insisté. Un discours qui n'a visiblement pas fait l'unanimité.

Pour certains, le pape est un "traître" :

Pour d'autres, les propos de l'Argentin en font carrément un "communiste" :

A lire aussi : François met en garde les religieuses contre les dangers d'Internet

Mais certains ont également ironisé sur l'attitude de ces internautes qui, selon eux, rejettent au final le message du Christ.

 

D'autres font un parallèle entre ces catholiques "à géométrie variable" et les islamistes radicaux qui eux aussi mettent à mal le message de paix de leur religion.

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles